Sud-Kivu : Théo Ngwabidje sur une chaise éjectable selon Me Alain Shukuru

Après l’auto-exclusion du Sénateur Bahati Lukwebo du Front Commun pour le Congo, FCC, le gouverneur du Sud-Kivu issu de la coalition  FCC-CACH  est sur une chaise éjectable. Il doit choisir son camp estime Maitre Alain Shukuru secrétaire  interfédéral de l’Alliance des Forces démocratiques du Congo et Alliés AFDC-A Sud-Kivu. Pour lui, le peuple a élu à 80 % les députés du FCC et ces députés ont élu Theo Ngwabidje comme gouverneur du Sud-Kivu et « s’il se révoltait contre ces élus, il sera renvoyé par la population ». Cette décision a été prise à l’issu d’une rencontre tenue à Kinshasa entre la nouvelle patronne de l’AFDC-A et une délégation venue du Sud-Kivu conduite par Alain Shukuru.

Au  cours de cette mission à Kinshasa, la délégation venue de Bukavu a discuté quant à l’organisation et fonctionnement de l’AFDC-A Sud-Kivu. Bientôt des nouvelles décisions seront prises pour mettre fin à la  turbulence politique dans laquelle les cadres et militants de l’AFDC-A son plongés.  Les militants et cadres de ce regroupement fidèle au FCC continuent à demander au gouverneur de  choisir le « camp du peuple », précise Alain Shukuru.

Pour ce cadre de l’AFDC-A, après plusieurs demandes adressées  à Ngwabidje de choisir son camp, il brille par le silence ce qui démontre qu’il est en dehors des directives du FCC.

« C’est sur appel des autorités que nous sommes allés à Kinshasa pour recevoir une nouvelle vision de notre regroupement politique et aussi vouloir sauver la province du Sud-Kivu, qui du reste, le poste du gouverneur est dans l’embarras. Si Théo ne veut pas choisir, nous allons présenter un candidat de notre regroupement à ce poste. Son comportement actuel démontre qu’il est entrain de quitter  les lignes directives du FCC. Voila pour quoi nous l’appelons à la sagesse de déclarer qu’il reste membre du FCC et soutenir la vision du président de la république qui est dans la coalition FCC-CACH ; et soutenir la vision de l’autorité morale du FCC Joseph Kabila Kabange et notre présidente nationale Nene Ilunga.  Plus question des délais, il reste au gouverneur de constater qu’il n’a plus d’accise politiques. Théo ne doit pas déstabiliser la province. S’il veut la déstabiliser c’est lui qui va partir et la province  va rester », déclare Maitre Alain.

Déjà une photo circule sur les réseaux sociaux sur laquelle, on remarque la présence de deux députés provinciaux  Mwamba Assani Hamza élu AFDC, territoire d’Uvira et le député Mirindi Bashengezi Patrice «Agefreco» élu du territoire de Kabare.

Alain Shukuru  demande aux militants et cadre de leur  regroupement de rester unis et soudés autour de l’idéal de la province du Sud-Kivu et au tour de la vision de Nene Nkulu qui est la présidente nationale désignée par la conférence des présidents à Kinshasa. Aux députés provinciaux de rester uni au sein du FCC parce que ce poste du gouverneur appartient exclusivement au FCC.

En fin, il demande au coordinateur du FCC et à l’autorité morale de constater que le poids politique de l’AFDC-A au sein de l’hémicycle du Sud-Kivu n’a pas changer et qu’il n’y a pas une raison qu’on dise que le poste du gouverneur soit donné à un autre regroupement du FCC car c’est un poste qui demeure de l’AFDC-A.

Lire aussi http://SUD-KIVU : Théo Ngwabidje entre partir et rester ! Ce tâtonnement qui inquiète

Please follow and like us:

Leave a Comment

Your email address will not be published.

You may like

In the news
Load More
RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter