SUD-KIVU : Théo  Ngwabidje  entre partir et  rester ! Ce tâtonnement qui inquiète 

ads

Depuis l’auto exclusion  du sénateur Bahati Lukwebo et autorité morale de l’AFDC-A du Front commun pour le Congo, FCC, le gouverneur du Sud-Kivu Théo Ngwabidje Kasi est demandé de se prononcer sur ses nouvelles positions. Ses  détracteurs  lui demandent de  choisir entre rester fidèle à Lukwebo et donc plier bagage ou carrément rester au FCC pour le compte de l’AFDC-A pilotée par Néné Nkulu, la patronne de l’aile dissidente de l’AFDC-A restée fidèle à Joseph Kabila.

Selon Crispin Byamungu, Coordonateur National du Mouvement Kabila Valeur (KAV), Lukwebo et Ngwabidje ne doivent pas diriger cette province dans l’anonymat. La population ne veut pas être dirigée par des autorités anonymes et neutres étant donné qu’elles ont pris le pouvoir au compte d’une coalition FCC-CACH, fait-il savoir.

En plus d’accuser Lukwebo d’avoir trahit le fondateur du FCC, Crispin se plaint de voir que dans le gouvernement actuel au Sud-Kivu, les critères de sélection étaient basés sur des  appartenances familiales et  tribales.

Dans ces conditions, certains analystes restent divisés sur le pour ou le contre Ngwabidje de rester à la tête de la province. Pour certains, Ngwabidje est un homme qui montre des indices  pour le développement  du Sud-Kivu. Selon eux, Ngwabidje fait travailler ses ministres sur base des résultats et d’un programme provincial.

Ce qui peut avoir une incidence sur le vécu quotidien de la population. Malgré cet espoir, ces analystes estiment que pour sauver cette province, Ngwabidje peut accepter de ne pas suivre Lukwebo et travailler pour relever les défis du développement du Sud-Kivu car, motivent-ils, la politique a toujours été au dessus des intérêts du peuple. S’il s’entête, les tireurs de ficelles peuvent  lui priver des moyens et malgré sa bonne volonté,  ses initiatives seront    vaines sans billet de banque.

Pour les plus cassants, ils  lui demandent  carrément de suivre son  autorité morale, car estiment-ils la coalition FCC-CAH a d’autres congolais compétents. Selon certaines indiscrétions au sein de l’AFDC Sud-Kivu, Ngwabidje aurait affirmé  rester fidèle à Bahati Lukwebo car de la Caisse Nationale de la Sécurité Sociale, dont il a été Directeur jusqu’au  gouvernorat, c’est grâce à Lukwebo.

Dans cette guéguerre, la question reste de savoir jusqu’où ira cette démarche.

 

La rédaction

 

 

 

 

ads

Leave a Comment

Your email address will not be published.

ads

You may like

ads
In the news
Load More
ads