SUD-KIVU : « Si Ngwabidje part, il y aura dissolution de l’assemblée provinciale », déclaration  

Théo Kasi gouverneur du Sud-Kivu Ph. crédit

Certaines  organisations de la société civile, le réseau des radios et télévisions communautaires du Congo, RATECO, le mouvement citoyen « Il est temps »  et d’autres  forces vives de la province du Sud-Kivu soutiennent le maintient du gouverneur Théo Kasi à la tête de la province du Sud-Kivu. Les animateurs de ces structures citoyennes le font savoir dans une  déclaration rendue publique ce Mercredi 02 Octobre à Bukavu.

lire aussi: Théo Ngwabidje, c’est avec lui que nous devons construire le Sud-Kivu (Ephrem Iragi)

Pour eux, il est anormal de faire partir un gouverneur qui n’a que trois mois à la tête de cette province qui fait face à beaucoup de difficultés souvent entretenues par des certains  notables vivants à Kinshasa.

« Sentant surgir les menaces d’un nouveau manège destiné à limogé le chef de l’exécutif provincial actuel, aux affaires depuis seulement trois mois, avant même que son gouvernement n’ait pu doter la province de son budget pour l’année 2020, des menaces qui ne tiennent que des luttes d’intérêts particuliers entre camps politico-ethniques en perpétuels antagonismes », font-ils savoir dans leur déclarations de quatre page signée par douze personnes.

Dans la même déclaration elles demandent à la population de restée vigilante, calme en attendant leur appel le moment venu.

Télécharger  toute la déclaration  ICI

Thérèse Ahana

 

Leave a Comment

Your email address will not be published.

You may like

In the news
Load More