SUD-KIVU : Rulye et Moyomeka, ces personnages fictifs acteurs du changement

Les personnages souvent entendus à la Radio Maendeleo Muyomeka  et Rulye  sont  des personnages fictifs dans la vraie vie. Ces éveilleurs de consciences défendent surement une cause, ils parlent à la raison, à la conscience et mobilisent tout les matériels du changement. D’après une analyse faite par votre rédaction, ces acteurs du changement qui créent un univers imaginaire idéal, met en évidence les travers de la société et conduit indirectement à une réflexion critique sur les injustices.

Le nom de ce personnage s’inspire d’un adjectif ou d’une idée qui suggère ses qualités. Ils sont particulièrement représentatifs d’un trait de caractère ou d’un état d’esprit. Dans le langage courant, spécialement le Mashi (dialecte de la tribu Shi), leurs noms sont synonymes de cet attribut. On parle ainsi de « Muyomeka » pour évoquer une personne qui reçoit et qui met toujours dans sa poche. « Rulye » pour une personne qui consomme tous ce qui  se présente.

Selon certains auditeurs rencontrés, la scène diffusée tout les jours avant le journal parlé à la radio Maendeleo fait ressentir directement, sans distance, la souffrance et les tragiques des conditions de vie. Ce dernier encourage la radio maendeleo dans cette initiative qui met son œuvre au service de la libération du peuple congolais dans des luttes concrètes, politiques et sociales.

« Souvent quand j’entends la scène Muyomeka et Rulye à la radio maendeleo, ça me renvoie directement à ce qui se passe ici chez nous et dans le pays. Parfois ça diverti, mais quand je comprends bien de quoi il s’agit, je me dis que ce n’est pas normal. Je me rends compte que c’est exactement ce que nos autorités font, la manière dont ils gèrent la chose publique. Pour les hommes sans consciences cela ne  leurs dit rien, mais pour les autres c’est pour lutter contre la corruption et le changement de mentalités. A mon avis, c’est toute une leçon. Je me ressaisis grâce à Muyomeka et Rulye. Je me demande quel serait la réaction de ces autorités si du moins ils suivent avec la population ces leçons. Ils auraient déjà changé », a avoué un auditeur rencontré.

En réalité nombreux voudrons rencontrer ces personnages qui n’existent pas dans la vraie vie, mais qui constituent une armée puissante. Ils ont développé les mécanismes pour combattre les ennemies du développement. Ils disposent de nombreux moyens notamment choquer l’affectivité de l’auditeur, susciter sa pitié et porter des corrections aux erreurs souvent commises.

“Le changement de chef fait la joie des sots” dit-on.  Les autorités devraient s’inspirer de la morale que nous offre radio Maendeleo à travers la lutte de Muyomeka et Rulye pour espérer au changement et au développement de notre pays et de la province du Sud-Kivu en particulier. Sinon ça serait une lutte  vaine.

Bernardin Matabaro

 

Please follow and like us:

Leave a Comment

Your email address will not be published.

You may like

In the news
Load More
RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter