SUD-KIVU : Ouverture officielle de la session Ordinaire de Mars

La province a connue une cérémonie marquant l’ouverture officielle de la première session ordinaire de la seconde législature provinciale. Cette ouverture des travaux de la session parlementaire a eue lieu à l’hémicycle provinciale du Sud Kivu dans les après midi de ce 30 Mars 2019. Avec son marteau de commodément en main, le président de l’assemblée provinciale a déclaré l’ouverture de la session avant de présenter  son discours suivi d’une photo de famille avant de passer au cocktail.

Le président de l’assemblée Zacharie Lwamira a commencé par montrer aux participants combien il est annimé d’un sentiment très particulier, un sentiment qui accompagne toujours le premier pas et qui permet de bien mesurer la nature ainsi que la hauteur des responsabilités pour qu’il préside l’ouverte de cette première session.
La cérémonie n’était qu’un moment crucial appelant les élus à l’unité pour dire qu’ils ne peuvent plus faire allusion à leurs divergences politiques ni idéologiques qui apparaissent toujours. C’est pourquoi le président de l’assemblée provinciale a appelé les députés à plus d’esprit d’ouverture de dialogue, de solidarité, de compromis et de partage équitable des responsabilités pour une gestion efficace du Sud Kivu.

« Avec les défis de mauvaise gouvernance coller à la situation de la province du Sud Kivu, il nous faut plus de détermination, plus d’abnégation, plus de bon sens, plus des responsabilités pour bien servir notre province. Les défis sont les suivants, une voie urbaine à Bukavu en mauvais état, le faible taux de mobilisation des recettes par les services habilités, l’absence des routes de dessertes agricoles, la corruption, les détournements, l’insécurité,les construction en anarchique, la perception problématique des taxes, redevances et impôts à caractère provincial, la gestion des finances publiques peu orthodoxe, le délabrement des infrastructures routières, scolaires et d’autres services sociaux de base, le retard dans le payement des émoluments des députés et des salaires ou primes aux personnels administratifs politiques de l’institution parlementaire provinciale. Cela étant, chaque acte que nous devrons poser devra aller dans le sens de trouver des solutions durable aux problèmes connus et vécus dans la province du Sud Kivu. Nous devons chercher à mettre fin progressivement à ces problèmes ci-haut énumérés à titre d’exemple »précise dans son discours Zacharie Lwamira, président l’assemblée provinciale.

A cette occasion on a porté à la connaissance des députés que la particularité de ce moment tient également au fait qu’au regard du calendrier aménagé de la CENI, ils vont procéder prochainement à l’élection des gouverneurs et vice gouverneurs envue   de bien assoir les deux institutions politiques en province dont la finalité est de contribuer au redressement socioéconomique et à l’amélioration de vécue quotidien de la population.
Le calendrier de cette première session ordinaire de mars 2019 est resté très chargé des points suivants : La constitution des groupes parlementaires, les commissions permanentes ainsi que l’élection de leurs bureaux respectifs, l’élection du gouverneur et vice-gouverneur, l’adoption du budget de l’assemblée provinciale du Sud Kivu pour l’exercice 2019 à insérer au budget collectif 2019 de la province, l’approbation des règlements administratifs référencier de l’assemblée provinciale, l’examen et le vote des édits, les initiatives des contrôles parlementaires, l’organisation des ateliers et séminaires de renforcement des capacités, les visites d’échanges interinstitutionnel au pays et à l’étranger.

Notons que c’est dans le cadre de l’application de l’article 16 de la loi numéro 08/012 du 31 Juillet 2008 portant principes fondamentaux relatif à la libre administration des provinces, tel que compléter par la loi numéro 13/008 du 22 janvier 2013 que cette cérémonie a eu lieu.

Amisi Musada Emérite

Leave a Comment

Your email address will not be published.

You may like

In the news
Load More