Sud-Kivu : Les journalistes exposés à Ebola, l’UNPC alerte

A quelques jours de l’annonce de la présence de la maladie à virus Ebola au Sud-Kivu, les journalistes demandent qu’ils soient vaccinés. L’Union de la presse du Congo UNPC monte au créneau et  demande que le travail des  journalistes soit pris en compte dans la riposte contre cette maladie mortelle.

Selon Darius Kitoga, président provincial de l’UNPC, il y a  des journalistes qui sont partis à Mwenga et d’autres se préparent pour aller à Chowe (où Ebola a déjà tué une personne), à la recherche des informations sur cette maladie.

Pour lui, ne pas vacciner ou protéger les journalistes c’est comme ne pas le faire pour les médecins, infirmiers et personnel soignant parce que les journalistes sont toujours à l’avant-garde et doivent bénéficier de la même protection que ceux qui viennent en deuxième et troisième position.

« Ce sont des gens qui couvrent des évènements. Dans ces conditions, les journalistes restent vulnérables par apport à ce qu’ils font  comme travail. Ils doivent donc être protéger pour qu’ils donnent des informations vraies. Le contraire peut conduire à la désinformation. Les journalistes devraient aussi être vaccinés au même titre que le personnel soignant. On ne  peut  donc  pas s’imaginer que le personnel soignant discrimine les journalistes », fait observer Darius.

Il invite  les journalistes à prendre des précautions pour se protéger contre Ebola.

«  Ils doivent être vigilants dans la couverture des tels événements  en se rassurant qu’ils sont protégés. Tous les journalistes et toutes les maisons de presse doivent observer les règles d’hygiène car Ebola n’épargne personne », conclut Daruis.

Lire aussi: Ebola au Sud-Kivu: Des hôpitaux toujours non outillés, alerte le docteur

Pour rappel, l’épidémie à virus a été déclarée dans la province du Sud-Kivu. Une femme est déjà morte et son enfant entre la vie et la mort. Dans sa déclaration, le gouverneur du Sud-Kivu Théo Kasi a rassuré que toutes les précautions sont prises pour contrer cette maladie.

Amisi Musada Emérite

 

Please follow and like us:

Leave a Comment

Your email address will not be published.

You may like

In the news
Load More
RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter