SUD-KIVU : L’Eglise Catholique soutien la gratuité de l’enseignement  de base en RDC

A l’annonce de la gratuite de l’enseignement de base en RDC, plusieurs personnes accusaient certaines confessions religieuses de bloquer la machine. Dans une réunion de   la coordination  provinciale diocésaine, sous provinciale et conseillère résidente des écoles conventionnées catholique de la province ecclésiastique de Bukavu, cette organisation de l’Eglise Catholique rassure soutenir cette démarche.

« Nous saluons et encourageons la décision de rendre effective la gratuité de l’enseignement de base dès la rentrée scolaire prochaine. Nous rendrons disponible les infrastructures  et le personnel pour que les enfants étudient dans des bonnes conditions. Il revient   au gouvernement  congolais de prendre en charge les  salaires de tous les enseignants,  des équipements, le paiement de l’eau et de l’électricité. Nous resterons vigilants  pour que les enfants étudient dans des bonnes », fait savoir la coordination  provinciale diocésaine, sous provinciale et conseillère résidente des écoles conventionnées catholique de la province ecclésiastique de Bukavu.

Pour rappel, le premier Gouvernement du mandat du Président de la République, Félix Tshisekedi a été publié ce lundi 26 août 2019. Il comporte 66 membres, dont 5 Vices-Premier Ministres, 10 Ministres d’Etat, 3 ministres délégués, 31 Ministres et 17 Vice-ministres. Ce Gouvernement a été publié deux jours après la clôture de la deuxième table ronde sur l’éducation, organisée à Kinshasa du 22 au 24 août 2019.

Les participants à cette activité ont recommandé l’effectivité de la gratuité de l’enseignement dès la rentrée scolaire 2019-2019, comme promis par le Président de la République, Félix Tshisekedi lors de la campagne électorale.

Face à cette impératif, le Premier Ministre Sylvestre Ilunga n’a plus le temps à perdre. Il devra tout mettre en œuvre pour débloquer environ 2 milliards USD pour payer le salaire de 542 834 enseignants et le fonctionnement de 51 574 écoles publiques pour l’effectivité de la gratuité de l’enseignement de base dès le mois de septembre 2019.

 

Please follow and like us:

Leave a Comment

Your email address will not be published.

You may like

In the news
Load More
RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter