SUD-KIVU : Le député Mulimbalimba plaide pour l’érection de Kiliba, Luvungi et Sange en commune

L’érection des certaines agglomérations en ville ou commune créent des frustrations dans le chef de certains habitants. Pour le député national Luc Mulimbalimba, élu d’Uvira  certaines agglomérations comme Kiliba, Luvungi et Sange on été retenues sur la liste de nouvelles communes mais l’actuel  ministre de la décentralisation et reformes institutionnelles a privilégié certaines agglomérations selon ses intérêts. Il cite le cas de la commune de Minembwe dans le territoire de Fizi d’où est originaire l’actuel ministre de la  décentralisation et reformes institutionnelles.

Le député Mulimbamba, dans une note qui a pour objet  « Non application du décret n°13/029         du 13 Juin 2013 portant statut des communes pour leurs agglomérations et cités de Luvungi, Sange  et Kiliba »,  adressée au président de la république, il  demande que ce dernier   s’en occupe urgemment pour que les populations de Kiliba, Luvungi et Sange retrouve leurs droits. Il cite l’article 8 de ce décret.

« Article 8 : dudit décret du premier ministre Matata Ponyo : le statut des communes est  conféré aux agglomérations et cités suivantes de la Province du Sud Kivu Agglomération de Kiliba- commune de Kiliba, Agglomération de Luvungi- commune de Luvungi, agglomération de Sange-commune de Sange » peut-on lire dans cette déclaration.

Mulimbalimba regrette de voir que le ministre de la décentralisation et reformes institutionnelles a préféré privilégier sa commune d’origine  Minembwe dans le territoire de Fizi où il a nommé un bourgmestre. Il a également favorisé les communes de Nyangezi dans le territoire de Walungu et de Kamanyola dans le même territoire alors que Kamanyola est à 15 km de Luvungi.

« Cette façon de faire est une injustice. Cette décision  va impacter sur la modernisation de nos communes qui vont rester encore longtemps sous développées. Je prie au  président de la république de s’investir pour que ces agglomérations soient érigées en commune », plaide Luc Mulimbalimba dans sa note signée le 26 Mars courant.

Pour rappelle, plusieurs agglomérations de la République Démocratique du Congo ont été transformées  en villes et d’autres en communes à travers un arrêté interministériel datant du 30 mai 2018 et signé par le vice-premier ministre et ministre de l’intérieur Henri Mova Sakanyi et le ministre de la décentralisation Azarias Ruberwa.

Pour la province du Sud-Kivu, c’est le cas des cités d’Uvira et Baraka qui, à travers cet arrêté deviennent des villes. Fizi, Kamituga, Kiliba, Luvungi, Minembwe, Nyabibwe, Nyangezi, sange et Shabunda deviennent des communes.

Thérèse A .

Leave a Comment

Your email address will not be published.

You may like

In the news
Load More