SUD-KIVU : Insécurité à Lugushwa, la société civile projette des villes mortes déjà ce  vendredi

Lugushwa, Photo crédit

La société civile  sous noyau de Lugushwa Mapale  s’insurge contre l’insécurité devenue monnaie courante dans cette entité. Ce dernier organise deux journées villes mortes sur toute l’étendue de Lugushwa du 15 au 16 novembre 2019. Ceci dans une déclaration rendue publique Mercredi  13 Novembre 2019, cette structure citoyenne  paint un tableau sombre de l’insécurité  à Lugushwa territoire de Mwanga chefferie de Wamuzimu.

« Depuis le 19 Aout, la région  de Ligushwa connait une série d’actes d’insécurité. Notamment certaines maisons vandalisées à Kilunga par les hommes en tenue soit militaire ou policière et non autrement identifiés. Ces actes ont eu comme conséquence la mort de Monsieur Katambu Kilimunda à Kilunga et une dizaine de  boutiques pillées, deux personnes ayant perdu leurs oreilles et plusieurs biens de valeurs emportés à Myassa dans la nuit du 11 au 12 Octobre dernier ainsi que Monsieur Mushamuka attrapa une balle au pied gauche », peut-on lire dans cette déclaration signée  par sept membres de la société civile.

Ces acteurs de la société civile font savoir que plusieurs cas de vol et pillages ont été perpétré à Kigumo.

«  Un autre cas  de pillage a eu lie à Kigumo où des malfrats ont emporté d’importants sommes d’argent et  des kilos d’or », concluent-ils.

Face à cette situation, la société civile de Lugushwa demande à toute la population de Lugushwa de rester chez elle demain vendredi et Samedi pour exiger de la sécurité dans leur milieu.

Please follow and like us:

Leave a Comment

Your email address will not be published.

You may like

In the news
Load More
RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter