SUD-KIVU : Qui tue à Fizi?

 

Depuis le début de l’année 2018 le territoire de Fizi est en proie à une insécurité inouïe. Des villages sont abandonnés par leurs  occupants, des maisons incendiés et des personnes tuées  dans une froideur sans pareille. La société civile a dénoncée plusieurs fois ces exactions sans succès. Dans une lettre d’indignation, l’honorable   Honorable Kaliba MULANGA, élu de FiZI  et autorité morale du parti PRM demande au président Tshisekedi  de s’occuper personnellement de cette situation qui prend une allure  de guerre ethnique.

Selon l’esprit de cette lettre,  l’élu de Fizi s’insurge contre le silence  coupable des autorités militaires et politiques qui semblent  banaliser ces tueries. Il cri à un complot entre les groupes  Ngumino et Twiganero ; et  les FARDC qui ont fait des carnages  dans les villages de Eseombe, Kwirumba, M’Monda toujours à Fizi.

Par cette lettre, il demande au président de la république de relever tous les Etats major des commandements des opérations des unités mono tribales et affecter les unités républicaines.

« Je viens avec un profond chagrin porter le cri d’alarme auprès de votre auguste  autorité pour non seulement dénoncer le mauvais comportement des officiers FARDC mais aussi crier encore  au vu du carnage perpétré dans les village du secteur de Lulenge en territoire de Fizi », lu-t-on dans cette déclaration de trois pages rendue publique le 09 Mars et déposée au cabinet du président.

Thérèse A.

Please follow and like us:
1 Comment
  1. Murhula 8 mois ago
    Reply

    J’aime ça !

Leave a Comment

Your email address will not be published.

You may like

In the news
Load More
RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter