SUD-KIVU : Elections sénatoriales, la femme meilleure perdante

 

« Prochainement à l’allure où vont les choses, il va falloir à un moment qu’on puisse interroger les us et coutumes d’ailleurs. On a vu qu’il y a eu véritablement des élus,  encore faut-il voir si la parité a été respectée. Nous avons pensés éventuellement que par apport à ces élections on va prendre en compte le genre donc la représentativité entre homme et femme malheureusement surpris qu’aucune femme n’est finalement élue » fustige  maitre, Muhindo Shedady.

Pour ce praticien du droit, en RDC les élections se déroulent partant de tout ce que les politiciens voudraient, alors que ces derniers semblent ne pas avoir confiance dans la femme car ce sont eux qui ont des consignes à donner aux leurs. Pour les élections des sénateurs dans un premier temps, on a senti que la consigne des partis politiques ont  été suivis  sauf quelques tâtonnement de certaines alliances.

Il propose que finalement, les femmes soient coptées.

« On ne peut pas gérer ce pays tout seuls nous hommes parce que ca fait autant d’années  que nous gérons ce pays sans les femmes et c’est les choses n’avancent pas. Les choses pouvait aller de l’avant si on pouvait tenir compte de cette complémentarité d’un  développement tenant compte de ces deux potentialités homme et femme » précise Chez Dady.

Il ajoute ne pas avoir de   doute quant aux compétences des ceux qui ont été élu, malgré cela la femme a été la grande absente.

Amisi Msaada

Leave a Comment

Your email address will not be published.

You may like

In the news
Load More