SUD-KIVU: Conseil provincial de la jeunesse, le parlement de jeunes exige le départ de Mick Mutiki

ads

Le parlement des  jeunes du Sud Kivu, exige la démission de Mick Mutiki. Cette structure  des jeunes lui reproche d’avoir fait du conseil provincial de la jeunesse son bien privé depuis 2003. Les animateurs de ces structures sollicite l’implication du gouverneur du Sud Kivu pour que  la crise persistante qui s’observe au conseil provincial de la jeunesse  soit décantée une fois pour toute.

Selon, une correspondance signée par le président du parlement des jeunes,  Emanuel Bisimwa Kasigwa Mick MUTIKI est en  débordement. Il a choisi depuis une dizaine d’années de ne plus organiser des Assemblée Générales  des structures de la Jeunesse coupant ainsi le lien entre les Gouvernants et la Jeunesse de la Province du Sud-Kivu.

« Ayant été désavoué par les responsables des structures de la Jeunesse par la lettre n°0001/PRES-DEG-REGION/PJ-RDC/KIVU/2018, le Parlement des Jeunes du Sud-Kivu vous demande une implication personnelle dans l’Organisation des élections urgentes au CPJ Sud-Kivu afin que les Jeunes se dotent des dirigeants répondant à leurs attentes. Au vue de ce qui se passe au conseil provincial de la jeunesse,  il est de notre devoir de solliciter votre implication dans le dénouement de la crise persistante au sein du Conseil Provincial de la Jeunesse  en vue de donner un vent nouveau à la participation de la Jeunesse dans le développement de la Province tel que prôné par le Chef de l’Etat et par vous-même  à travers votre programme quinquennal », sollicite  Emmanuel Kasigwa   auprès du gouverneur Théo Kasi.

Le parlement des jeunes du Sud Kivu, rappelle au gouverneur que l’échec de gestion de ses  prédécesseurs était aussi le fait d’avoir  abandonné  la jeunesse à son triste sort. Pour lui, avec une jeunesse abandonnée et frustrée, c’est une bombe à retardement. Pour rappelle c’est depuis l’année passée que les structures des jeunes demandent l’organisation des élections au conseil provincial de la jeunesse sans succès.

Rédaction de Bukavu

ads

Leave a Comment

Your email address will not be published.

ads

You may like

ads
In the news
Load More
ads