SUD-KIVU : Conflit Nindja, la notabilité plaide pour l’implication du gouverneur

MONUC Peacekeepers, INDBATT 1/X, Kibumba MOB and FARDC 83rd Brigade, 2nd Battalion patrol border between DRC and Rwanda, near Gsizi, North Kivu.

La notabilité de la chefferie de Nindja s’insurge contre les propos tenus lors  de l’atelier sur l’amélioration de la paix, la sécurité et la cohésion sociale dans la chefferie de Nindja tenu à Rio en date du 17 Mai 2019. Cet atelier organisé par le bureau de coordination de la société civile et financé par l’organisation américaine USAID avait pour objectif de trouver une solution au problème de succession à Nindja. Malheureusement, il a tendance à l’envenimer davantage selon certains participants et notable de Nindja.

Pour la notabilité de Nindja,  les propos tenus par certains participants ont comme objectif de semer la confusion dans le chef des habitants de Nindja qui connaissent  leur chef compte tenu du testament authentique laissé par le feu chef de chefferie de Nindja.

«  La notabilité de la chefferie de Nindja s’insurge contre ce genre de manœuvre et machination dilatoire qu’elle dénonce avec la toute dernière énergie et met en garde toute personne qui continuerait ou qui tenterait de près ou de loin à s’immiscer dans l’organisation relative à la succession au pouvoir coutumier en chefferie de Nindja, laquelle organisation coutumière est reconnue officiellement par les pouvoirs publics depuis successivement le 04 Octobre 1925, le 20 Septembre 1928 et le 08 Aout 1990 ; immixtion qui n’a autre but que de déstabiliser l’entité pour des intérêts égoïstes au détriment de la communauté », peut-on lire dans cette déclaration signée par  39 personnes notables.

La notabilité de Nindja demande en outre au nouveau gouverneur du Sud-Kivu de s’investir dans le dossier de Nindja pour que la paix revienne  dans cette partie du Territoire de Kabare. Elle demande que Théo Ngwabidje ordonne le retour officiel à Nindja du Mwami Marcel Munganga Chihugo Cha Nanindja13 Maheshe2 chef de chefferie de Nindja en déportation à Bukavu depuis Octobre 2018.

Pour rappelle, le prince héritier Marcel Chihugo a été intronisé, vendredi 14 avril 2017, Mwami de la chefferie Nindja, située dans le territoire de Kabare (Sud-Kivu). Cette cérémonie a été organisée quatre ans après le conflit de succession entre le prince héritier et son frère cadet avant de s’aggraver en 2018.

Thérèse AHANA

Please follow and like us:

Leave a Comment

Your email address will not be published.

You may like

In the news
Load More
RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter