SUD-KIVU : Airtel a 5 jours pour réduire les prix de ses services  (LUCHA)

ads

La lucha Sud-Kivu  avec d’autres structures citoyennes étaient en sit-in au bureau de la société de télécommunication Airtel pour réclamer la baisse des services de cette maison commerciale. Sur leurs calicots on peut lire  « Airtel baisse les prix des unités et des mégas, OBAPG RDC cri au scandale d’airtel money » et d’autres. Ces structures citoyennes donnent un ultimatum de 5 jours à cette société pour baisser ses services. Le sit-in s’est tenu au bureau d’Airtel situé sur avenue Maniema commune d’Ibanda, ville de Bukavu au Sud-Kivu.

Le matin de ce Jeudi 04 Avril  n’a pas été rose pour les travailleurs de la maison de télécommunation Airtel. Des coups de sifflets, des  vouvouzela et des chants ont  sonnés dans leurs oreilles tout l’avant midi de ce Jeudi. Devant le bureau de cette société on pouvait voir des papas, des enfants, des Jeunes garçons et  filles  venus dire non à ce qu’ils appellent du vol organisé par Airtel.

Après plusieurs attentes du directeur de cette maison, ces militants en furie ont lu leur mémorandum. Dans ce dernier, les militants se disent être indignés de la mauvaise qualité de la connexion lors des appels et pire encore pour  la connexion internet. Ils s’insurgent aussi contre  le  double payement lors d’une transaction financière par Airtel money.

« Si au bout de 5 jours, les recommandations émises ne sont pas rencontrées, nous reviendrons à charge le jeudi prochain non seulement à Beni et Bukavu mais aussi dans toutes les villes du pays. Nous allons sensibiliser pour le boycotte de leurs services aux besoins réclamer aux dirigeants de résilier les contrats afin que d’autres compagnie plus sérieuses et qui respecteront les clients s’installent» petons lire dans ce mémorandum signé par la Lucha Bukavu et Beni.

Etaient présents, les militants de la Lucha, de la Nouvelle Dynamique de la Société Civile, Il est temps, OBAPG et d’autres personnes indignées.

Pour rappelle un haut responsable de cette maison se confiant au micro de la radio Maendeleo, une radio de la ville de Bukavu,  fait savoir que c’est  ne pas son entreprise qui fixe le prix mais c’est  un service  de l’Etat Congolais.

 

ads
1 Comment
  1. Innocent Aganze kulimushi 6 mois ago
    Reply

    Courage et félicitations Lucha

Leave a Comment

Your email address will not be published.

ads

You may like

ads
In the news
Load More
ads