SUD-KIVU: 242 gradués et 97 licenciés lancés sur le marché de l’emploi par l’ISDR/Bukavu

ads

Collation ce 31 juillet des grades académique à l’institut supérieur de développement rural Isdr en sigle. Au total 339 finalistes dont 97 en deuxième année de licence et 242 en troisième graduat viennent d’être collés.   A cette occasion le professeur Bosco Muchukiwa Directeur Général de cette institution demande aux finalistes d’être  des créateurs d’emploi et non le contraire.  Par ailleurs notre source juge positif le bilan de l’année académique 2018-2019 cela en dépit des quelques défis liés notamment au manque à gagner du taux de 920FC.

« Le bilan de cette année est positif malgré les perturbations de l’horaire suite aux manifestations », precise Muchikiwa.

Signalons que l’isdr organise 5 département dont l’environnement durable, l’organisation sociale, l’administration rurale, la planification régionale ainsi que le  genre et développement. Cette institution publique est située dans la ville de Bukavu, commune de Kadutu.

Pour rappel, le 25 mai 1962, le Comité des Evêques du Congo-Léopoldville nomma le Père Albert MAES de la congrégation des Missionnaires d’Afrique (pères blancs)  pour fonder le Centre de Formation Social  à Bukavu   et  lui confièrent  sa direction.  Il y eut deux collaborateurs dont  R.P. John FRANSEN qui fut chargé des études et  R.P.  Robert  GRIPKOVEN qui fut chargé de l’Intendance. Ce centre inscrivait des candidats catholiques ayant terminé avec succès la deuxième année secondaire pour deux ans d’enseignement rudimentaire et élémentaire, sanctionnés par un brevet d’animateur social. Albert Maeus, Directeur  des études du Centre de Formation Sociale, a ouvert les portes de la bibliothèque dudit centre en septembre 1962. La direction du centre de formation sociale, découpa l’Eglise locale en pisée (salles) qui ont servi des premiers auditoires et de la première bibliothèque. Dans la suite, ces locales en pisée furent démolis pour la construction d’un bâtiment en étage en matériaux durables dont la bibliothèque fut placée à l’étage.

Lire  tout sur l’ISRD ICI

 

ads

Leave a Comment

Your email address will not be published.

ads

You may like

ads
In the news
Load More
ads