SUD-KIVU : 13 députés provinciaux séquestrés avant les élections (Telexy Rubuye)

ads

La nuit de  mardi à ce Mercredi  10 Avril n’a pas été rose pour certains  députés provinciaux de  la ville de Bukavu. Dans une réaction à chaud du candidat Rubuye ce matin, il dénonce la séquestration de 13 députés provinciaux. Les députés lega disent être prêts à  remettre le 5 Milles dollars de transport qu’on leurs a donné au près du procureur près la cours d’appel de Bukavu.

«Ils ont été soumis à des intimidations leurs disant qu’ils ont pris une corruption de 20Mille dollars de ma part alors que c’est du mensonge. Je n’ai jamais pensé corrompre un député. Ils ont dit qu’un député qui ne va pas voter pour leur ticket sera emprisonné et sa résistance sera brulée. Ils ont donné un signe qu’ils feront apparaître pour justifier d’avoir votés pour les candidats de la coalition CACH FCC. En suite ils leurs  ont donné un transport de 5Mille dollars avec promesse d’une enveloppe bien garnie après les élections » dénonce le candidat gouverneur Telexy Rubuye.
Selon la même source, la séquestration de ces députés s’est passée à plusieurs endroits pour éviter tout soupçon.

Nehémie à l’hôtel panorama, Cishambo et Lukwebo étaient à l’hôtel Orchids, Martin Bitijula à l’hôtel Résidence, Nyamugabo et Rubota à l’hôtel Horizon et les autres à l’hôtel Elizabeth.
Voilà que les députés semblent dans des conditions inadmissibles. Les grands électeurs ont été libérés aux environs de 1h00 du matin étant très abattu.

Le candidat gouverneurs Telexy Rubuye  demande aux cadres du Front Commun pour le Congo FCC et Le cap pour le Changement CACH,  de ne pas prendre en otage les députés.

ads

Leave a Comment

Your email address will not be published.

ads

You may like

ads
In the news
Load More
ads