RwandAir en RDC: une menace contre Congo Airways, une aubaine pour certains congolais

Le Boeing 737 de RwandAir a atterri  à l’aéroport de N’djili mercredi 17 Avril 2019 en provenance de Kigali au Rwanda.  Le prix du billet Kigali-Kinshasa est de 400 dollars aller et retour contre  666,28 dollars pour Congo Airways selon le site internet de Congo Airways consulté le 17 Avril 2019 à 14h.

L’exploitation de L’espace aérien de la RDC par une compagnie rwandaise inquiète certains analystes qui estiment que la compagnie RwandAir vient tuer Congo Airways surtout pour ce qui est de la partie Est du pays.

A en croire ces analystes, presque tout les voyageurs des provinces du Sud-Kivu et du Nord Kivu vont désormais emprunter le chemin du Rwanda pour se rendre à Kinshasa.

On remarque, dans des aéroports de Bukavu à Kavumu et de Goma, qu’il y a une multitude des frais qu’il faut payer car en plus du billet, il faut payer le Go-Pass, faire face à des tracasseries de plusieurs services contrairement au Rwanda ou, il suffit d’être en ordre avec les documents exigés pour voyager.

A la question de savoir comment arriver à Kigali, certains habitants affirment que  si l’on se trouve à Goma, 5 dollars suffisent pour être à Kigali et presque le même prix pour ceux là qui viennent de Bukavu.

Le manque à gagner de cette liaison sera grand et va impacter plusieurs secteurs.

En RDC, les passagers qui vivent au Sud-Kivu et qui veulent se rendre à Kinshasa sont souvent obligés de passer par le Lac-Kivu en payant d’abord un billet d’au moins 15 dollars dans le bateau.

A ceci s’ajoute le transport d’au moins 2 dollars du Port pour l’aéroport. Ici aussi, l’on est tenu de  préparer 30 dollars pour avoir le Go-Pass plus le prix du billet qui est fixé à 333 dollars en économique.

Tout calcul fait, un citoyen congolais moyen qui vient de Bukavu doit dépenser au moins 380 dollars pour arriver dans la capitale de son pays.

Nombreux estiment qu’avec RwandAir, ils pourront juste traverser la frontière et prendre l’avion  à Kamembe où ils payent 1 dollars seulement et un billet aller et retour de 510 dollars. Une hypothèse corroborée par un des responsables de l’Agence de voyage « Fantastic Voyage » qui pense qu’avec ces frais, il y a lieu de gagner en argent et en temps.

Face à cette situation, des analystes n’hésitent pas d’affirmer que les compagnies aériennes congolaises, à l’occurrence Congo Airways vont soit disparaître sur le terrain soit perdre automatiquement la clientèle.

Ils pensent que pour éviter cette dépendance et faire face à la concurrence de Rwandair, il y a lieu de moderniser certains aéroports comme celui Kavumu et supprimer certains frais inutiles.

Sans cela, les observateurs croient savoir qu’en plus de la dépendance en nourriture et le loyer, le Grand Congo va aussi tuer sa compagnie au profit de  RwandAir.

Please follow and like us:

Leave a Comment

Your email address will not be published.

You may like

In the news
Load More
RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter