Rotary club, est-il un mouvement mystique ?

Ainsi s’interrogent plusieurs personnes sur ce mouvement qui a à son sein des membres très généreux. Certains pensent à un mouvement mystique, alors que d’autres gardent au fin fond du cœur les biens fait des membres de ce mouvement. Entre ces deux réalités, le président de Rotary club Bukavu UMOJA, monsieur Paulin Binja donne des éclaircissement en précisant qu’ils sont des partenaires fiable du développement dans la communauté. Les membres agissent ensemble afin de fournir les efforts d’aider les autres et apporter une solution à ceux qui en ont besoin.

Pérsistant sur cette question, Paulin croit que tout ceux qui ont des pensés négative devraient réfléchir tout d’abord aux actions humanitaires qu’ils posent, les vies qu’ils ont sauvés en apportant un espoir à travers des assistances et d’autres actions nobles. En qualité du président de l’exercice 2019-2020 de Rotary club Moja, Paulin invite tout le monde à visiter ce mouvement pour savoir qui sont-ils réellement au lieu d’être emporté par des rumeurs.

« Nous demandons à ceux-là qui pensent que nous sommes un mouvement mystique, de nous approcher pour en savoir plus et s’informer. Nous faisons nos rencontres dans des milieux publiques éclairés, et accessible à tout le monde, nous nous réunissons en mi-journée et tout ce que nous faisons nous les publions, nous les médiatisons pour montrer au monde que le Rotary c’est un mouvement au service de la population», précise Paulin Binja Mobole président de ce Rotary Club Bukavu Umoja pour l’exercice 2019-2020

Inspirés par cet adage qui stipulent qu’ ‘’il y a plus de joies à donner qu’à recevoir’’, les rotariens acceptent de mettre leur fortune ensemble pour venir en aide aux nécessités sans distinction de race, des tribus ni tenir compte de rang social des bénéficiaires. A 105 ans d’existance, ils ont déjà réalisé beaucoup d’actions de développement au profit de l’humanité afin de pérenniser l’idée prônée par les quatre précurseurs Américains de se mouvement caritative. Disons qu’ils se réunissent tous de part le monde et partagent leurs expériences et décident de porter la charge de personnes moins nanties à travers le monde.

Les actions de ces bienfaitaires ne sont plus à démontrer, plusieurs personnes ont trouvé du soulagement dans les actions humanitaires et sociales posées par le Rotary club plus particulièrement les habitants de la province du Sud kivu peuvent le témoigner.

Rappelons que le Rotary international finance à plus de 90 % le projet de lutte contre la polyomelite dans le monde.

 Lire aussi : http://BUKAVU : Le rotary club umoja, à la rescousse aux peuples moins nantis du Sud-Kivu

Leave a Comment

Your email address will not be published.

You may like

In the news
Load More