RDC: L’UPRDI de Sylvanus Mushi B. et son regroupement attendent avec espoir l’Arrêt définitif de validation pour siéger

Toujours en dehors des hémicycles pourtant reconnu valable par l’arrêt REA 040 du 26 avril rendu par le Conseil d’Etat siégeant en matière des contentieux électoraux. Cet Arrêt de la plus haute juridiction administrative en République avait tranché en faveur de Sylvanus Mushi Bonané, et ses 2 colistiers dont monsieur Domengo Lukera Léonard et  Bahati Ntabaza Elysée tous de la province du Sud-Kivu. En attente de l’arrêt définitif de la cour d’appel qui tiendra en considération les décisions prises par le conseil d’Etat ;  aujourd’hui ces élus non proclamés  gardent l’espoir pour la précision qui leur sera communiquée dans peu de temps avant la fin de l’année 2019.

A travers l’interview avec l’actuel président provincial de l’UPRDI, ce dernier pense qu’il n’y a plus de lutte à mener par son parti puisque le juge s’est déjà prononcé et que personne n’a plus droit d’attaquer la décision du Conseil d’Etat. Monsieur Elysée confirme qu’ils n’attendent que les procédures de l’Administration de la justice pour rejoindre leur nouvelle adresse à l’hémicycle provincial.

 ‘’Tous les jugements rendus public nous reconnaissent vainqueur ; à ce point,  aucun  juge qu’il vienne du ciel ou sur terre n’aurait le pouvoir de contredire l’arrêt n° REA 040 du 26 avril 2019 qui proclame élus 3 députés provinciaux du Palu et alliés tous des l’UPRDI.  Nous sommes dans un Etat de droit nous pensons que parmi le combat du chef de l’Etat figure l’instauration d’un Etat de droit où l’on respecte la justice et ses décisions rendues. Le moment venu, je vous assurerai une fois nous retrouvez à l’hémicycle provincial. Pour l’instant nous ne nous inquiétons de rien.  Nous prenons notre temps pour l’organisation du parti et laissons à la justice de faire son travail. Pour plus de précision consultez seulement les arrêts rendus ‘’, déclare Bahati Ntabaza Elisée, président provincial de l’UPRDI.

Contacté à ce sujet un honorable de l’Union Pour la Nation Congolaise UNC, monsieur  Amani Ngubiri Lucien pense que le PALU et ses alliés n’ont pas réalisé le seuil provincial pour prétendre occuper les 3 sièges qu’ils réclament.

Du côté du secrétariat exécutif de la CENI Sud-Kivu, a fait savoir que cette affaire est déjà tranchée.

‘’Plus rien n’est à prouver car l’affaire est tranchée au niveau de la hiérarchie; la plus haute juridiction administrative de la République et surtout comme ses décisions ne font pas objets de recours. Sa mission est de régler les conflits entre l’Etat et les particuliers, entre le pouvoir central et les pouvoirs provinciaux et même entre les administrations. Il dispose également du pouvoir d’annulation d’actes réglementaires ou décisions contraires aux lois et, en même temps, de  celui de Conseil en vue de la correction’’ précise en conclusion la CENI-SK.

Please follow and like us:

Leave a Comment

Your email address will not be published.

You may like

In the news
Load More
RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter