RDC : L’ONG AVUDS, un modèle pour l’économie humaine

Pendant plus de 20 ans l’organisation Action des volontaires Unis pour le développement et la santé , AVUDS , met l’homme au centre de ses actions. Elle, avec le concours de ses partenaires locaux et étrangers mettent en place des activités qui aident des communautés à se relever. C’est dans ce contexte, qu’elle a construit  la coopérative des pêcheurs du lac Tanganyika, des centres de santé et maternités. Elle a aussi mis en place plus de cent mutuelles de solidarité qui a permis d’ailleurs que les communautés Twa longtemps marginalisés vit actuellement avec la communauté Havu dans le Territoire d’Idjwi et  le territoire de kalemie en province de Tanganyika favorisant ainsi une cohabitation pacifique. En analysant bien les activités de AVUDS, on remarque d’emblée que ses activités ont eu un impact considérable dans l’économie humaine. 

Défis de l’humanité, notre cheval de bataille

Cette organisation de droits congolais, a su orienter ses actions sur  l’économie humaine . Avec  la construction des centres de santé, elle s’attaque au défis de l’humanité.  Par la construction de ces bâtiments,  AVUDS a allégé les souffrances des habitants qui devaient faire plusieurs kilomètres pour atteindre un centre de santé où une   maternité. A Lweba, nous avons recueilli les témoignages d’une femme qui, lors de l’accouchement de  son premier né, avait fait plus de 10 Km à pied pour arriver à la maternité.

« Je suis contente. Avant nous quittions  la maison pour aller rester à la maternité tres loin de la famille. Et pour y arriver, il fallait parcourir plus de 10 Kilomètre. Avec cette maternité, nous sommes soulagés », affirme Noella Kazibyo.

Elle rassure être prête à payer pour les services que ces structures vont offrir pour permettre à  ce quelle soient durables pour l’intérêt des générations futures

Réaliser le bien commun, notre combat

 Le sud Kivu possède plusieurs rivières et lacs très poissonneux, mais par ricochet, sa population meurt de Kwashiorkor. Ceci parce que la pêche se fait toujours de façon artisanale  et de manière individuelle. AVUDS a mis en place après échange avec les communautés sur les mécanismes de trouver une solution à ces problèmes. Après analyse,   une coopérative a été créée  sur demande des communautés. Avec cette coopérative qui regroupe des pêcheurs du lac Tanganyika vivant à Kalemie dans la province de Tanganyika, leurs revenus ont augmenté et ils ont accès aux outils de pêche moderne précise Emmanuel Marara, coordonnateur national de AVUDS. Dans le même objectif, des kit de pêche écologiques ont été donné à des pêcheurs du Territoire d’Idjwi exerçant leurs travails activités au lac Kivu. Avec ce kit, ces pêcheurs  ont augmenté leurs productions.

Répondre aux besoins humains, notre leit motiv

Par ses actions sur terrain, AVUDS fait construire des ponts pour permettre les transport des personnes et des leurs biens. Elle venait d’ailleurs  de construire un pont à Luhihi dans le territoire de Kabare  à plus de 40 km de la ville de Bukavu dans la province du Sud-Kivu. Avec ce pont,  les produits sont bien acheminés aux centres des consommations ce qui va produire de la valeur ajouté pour les producteurs. Par la même occasion , des Mutuelles de solidarité ont été initiés dans le territoire de Kalehe où actuellement on compte plus 100 MUSO  (Ndlr) qui regroupent des femmes vulnérables  et des démobilisés de l’armée. Avec ces Mutuelle de solidarité, des membres ont augmenté leurs revenus. Ils sont à mesure de faire scolariser leurs enfants et supporter leurs charges sanitaires et  d’autres.

L’homme au centre de son action

Les activités que nous menons  visent  à résoudre un problème avec les communautés mais surtout à mettre l’homme au centre de son action. C’est dans ce contexte, que par la mise en place de la pêche communautaire,   des communautés jadis ennemie vivent ensemble grâce à ces activités,  le peuple Twa vit en symbiose avec la communauté Havu. Aussi, des jeunes démobilisés considérés à tord comme des voleurs, vivent dans leurs communauté. Grace au crédit  solidaire, il parviennent à soutenir leurs membres de famille et ainsi participer à l’économie du pays, conclut Marara.

AVUDS exécute toute ces activités grâce aux soutiens de ses partenaires dont PNUD, UNICEF, NCA (Norvagian Church International), OXFAM International, Action aid international et le Fond social de la République démocratique du Congo.

MURHULA NKUMBARHI JUSTIN

 

Please follow and like us:

Leave a Comment

Your email address will not be published.

You may like

In the news
Load More
RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter