RDC :   Assemblées de corrompus  ou synodes d’honorables ?

ads

Le comportement de certains députés provinciaux lors des élections sénatoriales, ne laissent pas indifférents certains analystes. Pour certains, la corruption est devenue le sang qui coule dans les veines des certains députés et autres hautes personnalités politiques et  sociales.

Selon Bertin Ilunga Mwati, secrétaire fédéral du Parti Congolais pour le Progrès, PCP, un parti allié à l’UDPS, la corruption actuelle a été entretenue par l’ancien régime, mais avec l’arrivée de Félix les choses vont changer.

« Juste à l’arrivée de Félix, il a montré un exemple quand il a remis  environ 163 Mille dollars, la somme restante après sa mission. C’est un exemple à suivre et ce pour quoi il a  frappé même les honorables députés qui ne sont que des kuluna à cravate.  Voici un moment crucial  où ils  doivent changer » fait savoir Bertin Ilunga Mwati.

Les années passées, la corruption était devenue le mode de vie des congolais, mais l’actuel président en RDC Félix Antoinne Tshilombo met en garde tous le monde sans distinction commençant par lui même. Une action qui a suscitée des réactions de partout et qui donne l’espoir à la plus part des congolais.

Bertin fustige le fait que la corruption a appauvrie  ce pays depuis longtemps au détriment d’un petit groupe de gens. Le Congo est très riche et sa richesse doit profiter  à tous les congolais.  Ce cadre du  PCP  s’étonne de voir que l’administration est aussi gangrenée par la corruption. Il regrette de voir, que des individus soient très riche que le gouvernement.

« Pour quoi des institutions très pauvre que les agents œuvrant dans ces derniers ? Vous allez voir qu’il y a des institutions administratives génératrices des recettes d’où le service à deux véhicule mais un agent a plus de cinq véhicules. Ils reçoivent 100 Mille franc moins de 100 usd  mais ils ont des  buildings. Vous trouvez ça normal ? Tout ça le président doit frapper. L’argent destiné au trésor public doit bénéficier à tout le monde. L’ancien conseiller du chef de LUZOLO BAMBI avait signalé que la RDC est capable de mobiliser 27Millards des dollars alors que le régime sortant nous présenté un budget de 4Millards de dollars, le 23Millard des dollars partaient où ? La réponse est claire. Dans les poches des corrompus » s’indigne t-il.

Bertin Ilunga Mwati, appel le peuple congolais à la vigilance pour dénoncer tous  cas suspect de corruption pour soutenir, contribuer et encourager la bonne politique du chef de l’Etat.

 

 

ads

Leave a Comment

Your email address will not be published.

ads

You may like

ads
In the news
Load More
ads