RDC : La condamnation de Ntaganda ouvre un autre débat !

Bosco Ntaganda Photo crédit

A quelques heures  de la condamnation de l’ex-chef rebelle Bosco Ntaganda  à 30 ans de prison, des réactions viennent de partout. Pour certains congolais, ce verdict est un signe révélateur que tôt ou tard les crimes subis par les congolais seront reconnus et les coupables punis sévèrement.

« J’espère vivement que la condamnation à 30 ans de Bosco Ntaganda  par  la cour pénale Internationale 19 ans après les faits, contribue aussi à relancer en  RDC le débat sur la gestion de tous les crimes du passé. Les victimes le méritent, la paix et la stabilité à long terme de la RDC l’exigent », fait savoir un internaute.

Pour  Ida Sawyer, cette peine ne peut pas effacée la souffrance des victimes de Ntaganda, mais peut apporter un peu de réconfort.

« La condamnation de Bosco Ntaganda à 30 années d’emprisonnement envoie un messages fort indiquant que même les personnes  considérées comme intouchables peuvent être amenées à rendre des comptes. Même si la douleur de ses victimes ne peut être effacée, celles-ci peuvent éprouver un peu de réconfort en constatant la justice prévaut », Ida Sawyer, directrice adjointe de la Division Afrique de Human Rights Watch.

Bernardin

Leave a Comment

Your email address will not be published.

You may like

In the news
Load More