Institut Français de Bukavu: Le nouveau directeur face aux artistes

ads

Nicolas Fargues, est le nouveau directeur délégué des Instituts français Bukavu et Goma. A ce poste il succède à Maurice Brouard. Dans le cadre d’exposer les nouvelles orientations de la Hall de Grands Lacs et faire connaître les nouvelles programmations culturelles, les artistes et jeunes talents se sont réunis dans la salle de spectacle de l’institut français. Des Musiciens, comédiens, photographes, écrivains, dessinateurs, peintres sculpteurs et humoristes ont fait un face à face avec Nicolas, dans la soirée de ce Mercredi 18 Septembre. 

La République Démocratique du Congo fait partie de 168 pays du monde entier où le ministère des affaires étrangères de la France a implanté des instituts français pour la promotion des arts et talents. Quatre ans jour pour jour, le ville de Bukavu et celle de Goma profitent de multiples promotions culturelles grâce à l’existence d’une représentation de l’Institut Français.

Les témoignages des artistes, vis-à-vis de la noblesse des opportunités  et services entièrement gratuits que l’institut français offre aux artistes et jeunes  talents ont coloré cette rencontre.

Dès son arrivé à la tête de cette institution, Nicolas pense beaucoup plus à l’innovantion pour multiplier et améliorer d’avantage l’encadrement des artistes. Il est l’auteur de ‘’Musani sur scène’’ qui est une nouvelle occasions de donner plus d’espaces aux jeunes.

’Entant qu’amoureux de l’art des artistes, j’ai voulu faire connaissance des artistes et saisir les meilleures orientations en matière de diffusion culturelle. Étant donné que  l’institut français est reconnu comme une résidence des artistes, je vais y ajouter  une politique de diffusion culturelle à la portée des jeunes talents. On attend les artistes et leurs projets. Mon bureau ainsi que ceux de mes collaborateurs sont grandement ouverts. Nous sommes là pour recevoir les projets des artistes. Je dédie l’institut français au artistes du Sud-Kivu’’  précise Nicolas.

 Des artistes présents ayant le désir de s’exprimer, ont eu le temps  d’exposer les multiples difficultés qu’ils rencontrent.

ads

Leave a Comment

Your email address will not be published.

ads

You may like

ads
In the news
Load More
ads