Sud-Kivu: Des minerais inconnus interceptés par les FARDC  

ads

147 sacs de 100kg chacun contenant des minerais qui restent inconnu sont stockés devant le Bureau de la 33ème région militaire à Bukavu. Ces minerais ont été saisi  ce jeudi 14 Mars 2019 avec trois convoyeurs dont un congolais et deux tanzaniens, en provenance de mizimu/Baraka en RDC en direction de la Tanzanie. L’ignorance du type de ces minerais se justifie par le fait que les spécialistes de la division provinciale de mine n’ont pas encore dégagé le résultat.  

L’armé loyaliste en détention de ces minerais précise avoir contacté le commerçant  propriétaire qui a refusé tout commentaire et par-là, ils ont compris que c’est une fraude et toute cette quantité a été  acheminée à Uvira avant d’atteindre Bukavu.

Le Major Cimwange, porte parole de la 33ème région militaire précise que ces convoyeurs sont présentement incarcérés à la prison du camp militaire de saïo à Bukavu et ils seront bientôt transférés aux instances judiciaires où ils vont subir le sort des leurs actes selon la loi congolaise.  Ces minerais seront remise au ministère provincial de mine et c’est  eux qui sauront ce qu’ils peuvent en faire. Parmi les trois convoyeurs incarcérés, il y a deux tanzaniens et un congolais.

« L’armé  est au travail, avec des nouvelles institutions on ne peut pas supporter certaines choses. Nous ne pouvons pas être complice des actes qui ne sont pas corrects. Le pays doit avancer et pour que le pays avance, nous avons besoin des commerces au profit de tout le monde et non frauduleusement comme ça. Ces congolais là qui vendent frauduleusement à l’étranger des matières premières exploitées en RDC doivent comprendre que tout cela est fini. Vu que dans l’armée chacun surveille l’autre, le tripotage ni corruption n’ont pas de place. Les militaires ont ramené officiellement au bureau de la 33ème région militaire dès qu’ils ont arrêtés ces malfrats avec ces marchandises » affirme le porte parole des  FARDC Sud-Kivu.

Lors d’un  entretien avec un  reporteur du journal de la diaspora congolaise deboutrdc.info, le major Cimwenge affirme que l’essentiel pour le moment est l’éradication des groupes armés par ce que dès que les groupes armés vont disparaitre, et ces trafics aussi vont disparaître.

« J’invite la population du Sud-Kivu à avoir confiance avec son armé car elle est là pour votre protection et vos biens. Nous somme bien mobilisé à la protection de nos frontières et c’est ainsi que nous ne voulons plus des gens qui exportent en clandestinité quoique c’est soit. Nous sommes très vigilent actuellement» conclut le Major Cimwange.

ads

Leave a Comment

Your email address will not be published.

ads

You may like

ads
In the news
Load More
ads