Mbobero: 7 des 8 mandataires rejettent en bloc les arrangements de la salle Kaningu

Le dossier Mbobero est loin de dire son dernier mot. Sept de huit mandataires viennent de porter  à la connaissance  du public qu’ils n’ont rien signé comme déclaration qui engage les victimes de Mbobero. Dans leur déclaration rendue publique ce 01er mai 2019 tard dans la soirée, ils précisent qu’ils vont continuer la lutte jusqu’à ce que la vérité triomphe et que les vraies victimes de Mbobero soient remises dans leurs droits.

Selon l’esprit de cette déclaration dont copie est parvenue à la rédaction de Deboutrdc.info, ils demandent aux députés nationaux et provinciaux élus de Kabare ainsi qu’à la notabilité de cette contrée de faire de cette question leur priorité. Ils assurent à toute la communauté Mboberoise qu’ils seront toujours de leur coté pour réclamer leurs droits, dont ils sont aussi bénéficiaires car faisant partie des mêmes victimes. Ils font savoir qu’ils n’ont rien signé qui va dans le sens de  sacrifier les victimes de Mbobero.

« Il est porté à la connaissance  des tous les habitants  de la province du sud  kivu , particulièrement ceux de Mbobero, de l’opinion nationale qu’internationale que nous vrais mandataires de victimes de Mbobero, nous ne sommes pas signataires d’une quelconque déclaration, lettre, acte de négociation ou tout autre document de quelle nature que ce soit  au nom de la population victime de Mbobero relativement au conflit foncier qui oppose cette dernière à l’ancien chef de l’Etat, Monsieur Joseph Kabila Kabange », peut-on lire dans leur déclaration de deux pages signée par sept personnes qui se déclarent être les seules vrais mandataires de la concession ex-Michaux.

Dans la même déclaration, elles affirment n’est pas être d’accord  avec l’immixtion du bureau de coordination de la société civile dans le dossier Mbobero car depuis 2016, seule la Nouvelle Dynamique de la Société Civile, NDSCI a accepté de les accompagner dans leurs revendications, en dépit de la sensibilité dudit dossier.

Pour rappel Olive Lembe l’épouse de l’ex-président de la RDC a donné 80 milles dollars et 17hectares aux victimes dont 9ha à l’Eglise Catholique et 8ha à toutes les victimes pour mettre un terme à ce conflit, mais quant à la NDSCI, elle dénonce la fabrication des fausses  victimes par le bureau  de coordination de la société civile, dirigé par Patient Bashombe.

 

 

 

Please follow and like us:
1 Comment
  1. Jimmy Neema 7 mois ago
    Reply

    Que ceux qui se disent vrais mandataires ne tombent plus dans la meme erreur que les précédents. Sinon, ils seront plus pire que ces derniers, car rien n’est sûr que ceux qui crient encore ne le font pas parce qu’ils ont été dans le partage du gateau sur le plat de Olive Lembe… Nous sommes yeux..

Leave a Comment

Your email address will not be published.

You may like

In the news
Load More
RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter