Journalistes, un poème pour vous !

En cette journée de la liberté de la presse, Deboutrdc a pensé vous dédier ces écrits d’Alpha Blondy. Le travail de journaliste n’est pas un métier facile. Des journalistes tués, des journalistes obligés de quitter le pays, des journalistes clochardisés, bref, le métier de journaliste est entrain de perdre sa noblesse. La loi du plus fort est toujours la meilleure selon Blondy.

Au clair de la lune
Mon ami ZONGO
Refusa de bâillonner sa plume
Au Burkina Faso
Et Zongo est mort brûlé par le feu
Que justice soit faite pour l’amour de Dieu

La démocratie du plus fort est toujours la meilleure
C’est comme ça
La démocratie du plus fort est toujours la meilleure
Ça se passe comme ça
La démocratie du plus fort est toujours la meilleure
C’est comme ça
La démocratie du plus fort est toujours la meilleure
Ça se passe comme ça

Entre le marteau et l’enclume
Les plumes se barricadent derrière leur UNE
La liberté y a laissé des plumes
Journalistes incarcérés
Journalistes assassinés
Les voix des sans voix tuées
Tout ça doit changer
La démocratie du plus fort est toujours la meilleure
C’est comme ça
La démocratie du plus fou est toujours la meilleure
Ça se passe comme ça

Les gouvernants font la pluie et le beau temps
Le peuple meurtri fait semblant d’être content
Une rafale de mitraillette balaya le président
C’est un regrettable accident
Le même rituel sanglant
Autant en emporte le vent
Le sang appelle le sang

Certains chefs d’Etat se prennent pour des rois
Des roitelets plus royalistes que le roi
Ils ont la boulimie du pouvoir
Et ça, il faut le savoir
Et ça, il vaut mieux savoir

La démocratie du plus fort est toujours la meilleure
C’est comme ça
La démocratie du plus fort est toujours la meilleure
Ça se passe comme ça
Au clair de la lune mon ami ZONGO

 

Please follow and like us:

Leave a Comment

Your email address will not be published.

You may like

In the news
Load More
RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter