JIP/2019 : Génération Épanouie sensibilise les jeunes!

Dans le cadre de la célébration de la Journée Internationale de la paix, l’association sans but lucratif Génération Épanouie GEP, a organisé une conférence-débat sur la paix et sa nécessité pour le développement de la RDC. Les participants des tendances confondues dont la plupart sont des jeunes, ont inondés la salle de réunion de cette abl ce Samedi 21 Septembre. Les différents panélistes acteurs sociaux, défenseurs de droits humains et responsables des organisations œuvrant dans la pacification, ont répondu présents à l’appel de GEP.

Comme la bonne compréhension de la paix suscite la notion des conflits, trois intervenants dont le  professeur Alexis Banuza de l’Université de Burundi, Andrien Zawadi  acteur de la société civile Sud-Kivu et Etienne Cikuru  défenseur des droits Humains et agent au service de programme de la fondation Panzi, ont éclairé les participants quant à ceux. Dans l’intervention d’Etienne, il a clarifié que seul le pardon serait nécessaire pour bâtir une véritable paix et durable.

« Quand la paix n’est pas consolidée,  nous subissons des coups et conséquences humanitaires, écologiques et politiques mais aussi  Socio-économiques et psychologique. Bâtir la paix nécessite une véritable réconciliation dont le pardon. Qui ne nécessite pas de comprendre qu’il n’ y a pas eu des blessures. Blocage à relever pour accéder à une consolidation de la paix en RDC. Mauvaise gouvernance, manque d’une réforme de la sécurité, absence de la coopération entre les peuples (solidarité des peuples), la pauvreté et la problématique foncière. Construire la paix c’est respecter les intérêts des autres. Il faudra être capable de constater le conflit car le conflit est nocif lors qu’il n’a pas été calmé dès le début, ce pendant qu’il produit tout ce que nous constatons comme conséquences et non les conflits en soit » a fait savoir Etienne Cikuru.

« Les jeunes constituent de l’espoir et non un danger » comme l’a dit Ban-Kimoon et « La guerre est le témoignage de notre imbécillité » de Montaigne, sont des citations avec lesquelles le politologue de formation, Adrien Zawadi à annoncer son intervention sur les rôles de la jeunesse dans la promotion de la paix.

Pour Adrien, bâtir la paix c’est apprendre à dénoncer toutes violations au tour de l’humanité et surtout qu’elle ne doit pas être pris comme un busness plutôt une conviction.

« J’invite tout le monde à éviter de s’accommoder aux anti-valeurs. Promouvoir le droit au développement. Être un jeune pacifiste c’est refuser toutes guerres. On ne peut pas faire la guerre pour la paix. L’absence des conflits et violences, signifie-t-elle la paix. La paix n’est pas  une manne qui tombe du ciel. Le conflit est une opportunité. Aux jeunes de soutenir le travail le désarmement. Si l’on n’obéit pas aux tirant, ils seront désarmés. Si les jeunes veulent  de l’ombre dans la veilleuse, ils doivent commencer par planter un arbre dans la jeunesse tout le monde doit avoir des attitudes pacifistes » recommande Adrien Zawadi.

Précisons que la Génération Épanouie GEP est une initiative communautaire des jeunes, leader et visionnaire. A partir de cette asb, les jeunes  trouvent une opportunité de s’épanouir en mettant leurs dons et talents aux service des autres. Ce qui les permettent de s’auto promouvoir, de développer leurs aptitude et capacité parfois caché par manque d’encadrement. GEP asbl a pour mission le développement intégral dans une vision de l’épanouissement humain.

Amisi Musada

Please follow and like us:

Leave a Comment

Your email address will not be published.

You may like

In the news
Load More
RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter