IDJWI: La société civile et l’administrateur du territoire à couteau tiré

L’administration du territoire insulaire d’Idjwi a pris une décision portant suspension des activités de pêche sur le lac Kivu dans toute la partie Nord reconnu comme chefferie Rubenga. Cette fermeture momentanée devrait s’étendre sur une durée de trois mois allant du 01 Avril jusqu’au 01 Juillet 2019 malheureusement les pêcheurs et la Société civile en digèrent mal. La société civile incrimine l’administration du territoire de ne pas l’avoir consulté ni réserver copie de cette décision à son bureau.  Les membres du bureau de la société civile sont mis en garde par les pêcheurs,  disant que s’ils ne parviennent pas à se mêler dans ce dossier et trouver une solution adéquate, leurs maisons seront brûlées.

« Apprenant sur les radios communautaire ce communiqué décisif, moi avec  les membres de mon bureau, nous avons jugés d’aller voir l’administrateur du territoire lui suppliant de lever sa mesure. Malheureusement qu’il n’a pas pris en compte nos doléances. Il est resté ferme à sa décision.  Je suis traqué par la population qui me demande d’aller redire à l’administrateur de lever sa mesure qui ne correspond pas avec le vécu quotidienNous avons proposés qu’avant la fermeture il fallait définir des mesures et précautions pouvant permettre à la population de survivre malgré cette fermeture. Pour le moment la population fait recours aux petits fretins secs communément appelés KABUCHUNGU en provenance du Rwanda et Bukavu. Je pense que cela risque de nous amener des sérieux problèmes» précise Esther Muratwa, présidente de la société civile.

La plus part de la population d’Idjwi vie des différentes activités liées à la pêche après le ravage des bananerais par le wilt bactérien et la mosaïque chez les maniocs.  Appart ce plaidoyer de face à face demandant grâce à l’AT qui n’a pas abouti à des bons compromis, la société civile compte le faire pour la deuxième fois a travers une lettre     qu’ils vont lui déposer durant cette semaine. Une fois négligée, il sera question de passer à des actions non violente mais de revendication pour que l’administration du territoire pense au bien être de la population, Affirme la présidente.

Joint au téléphone par un reporter de DEBOUTRDC, L’administration du territoire rejette en bloc ces griefs et précise qu’un calme règne à Idjwi sauf les comportements de la société civile qu’ils ont du mal à comprendre.

« Je ne sais pas ce que veut  finalement cette dame, nous nous demandons qui serai derrière elle pour quelle nous change la face. Personne ne la fait souffrir. C’est un mensonge de dire que l’administration lui me mal à laisse pour avoir des échappatoires. A Idjwi il y a un calme total, les pécheurs exerce normalement leurs activités dans les airs qui ne sont pas concernés par cette fermeture. Il y n’a aucun problème » affirme l’administrateur adjoint

Rappelons qu’Idjwi est l’un de huit territoires de la province du Sud-Kivu situé au milieu du lac Kivu entre la ville de Goma et Bukavu.  Elle est  l’une des plus grandes îles à l’intérieur du  continent africain avec une longueur de 70 km et une superficie d’environ  310 km², regorgeant à présent  plus de 298 237 habitants.

Amisi Musada Emérite

Please follow and like us:

Leave a Comment

Your email address will not be published.

You may like

In the news
Load More
RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter