Goma : Vente des deux espaces verts  à Himbi II, la LUCHA pointe le maire

Le mouvement Lutte pour le changement s’insurge contre  les tentatives de vente de deux espaces  verts situés devant le gouvernorat du Nord-Kivu dans la ville de Goma au quartier Himbi II.  Cette structure citoyenne accuse le maire de la ville de Goma Muisa Kiesse d’être complice. La LUCHA affirme détenir des  informations sûres et vérifiables qui certifient  que ces espaces sont envoie d’être vendus.

Pour manifester son mécontentement et décourager toutes les personnes impliquées dans  ce deal, la LUCHA RDC-Afrique organise un salongo spécial de 6H30′ à 10H00la ce samedi 20 Avril au quartier Himbi 2 où est situé ces  deux espaces.

« Nous restons déterminés à déboulonner quiconque serait  impliqué dans cette magouille.  Avec le soutien de la jeunesse, la population  du quartier Himbi et toute la ville de Goma, nous allons continués à nous insurger contre toute opération d’achat ou de vente. Dans ce dossier nous savons que les autorités provinciales et urbaines sont impliquées pour enrichissement illicite.  Nous somme des acteurs de la lutte pour le changement et il est temps que les choses changent », précise  Emmanuel Binyenye, communicateur de la LUCHA.

Le maire de la ville de Goma  dit n’est pas être concerné et demande à la LUCHA de lui brandir les actes de vente.

« Que la Lucha me brandisse  les actes de vente sur lequel  j’ai signé. Oui, j’ai reçu une lettre du président de l’assemblé provinciale et la voilà sur ma table parlant des tentatives de vente de ces deux zones vertes à Himbi II. Je me demande aussi c’est quel espace vert ? Je ne connais pas. C’est maintenant que je viens d’apprendre ce dossier à travers cette lettre provenant de l’assemblé provinciale. Ça reste à vérifier », précise le maire  Muisa Kiesse.

Notons que dans ce même dossier, l’honorable Jules Hakizumwami, président de l’assemblée provinciale du Nord-Kivu a signé le 11 Avril dernier une lettre d’alerte adressée au gouverneur de la province.  Dans cette correspondance, le chef de l’organe délibérant fait la sonette d’alarme en vue de  dissuader le  maire de Goma  et d’autres autorités qui seraient sur ce coup.

Emérite Musaada

 

 

Please follow and like us:

Leave a Comment

Your email address will not be published.

You may like

In the news
Load More
RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter