Festival zero polemik en RDC: Bukavu reçoit des humoristes Guinéens, Ivoiriens Camerounais, Burundais, Rwandais et Congolais

????????????????????????????????????

C’est dans l’objectif d’attaquer les ridicules de la réalité, éduqué à travers le divertissement  en sensibilisant la population aux problèmes meurtrissant de la sous-région, la formation de la jeunesse par une forme particulière  de spectacle que s’organise ce festival. La deuxième édition de Zero polemik vient d’être lancée par  une conférence de presse tenue ce mardi 12 novembre 2019 à l’institut français (Halles de grands lacs). Le festival dure une semaine allant du 1O au 16 Novembre 2019. Il est financé par la coopération suisse en partenariat avec l’Institut Français, Uwezo Afrika initiative, VenDis et Rubicon.

Les grandes figures de l’humour de l’Afrique francophone dont l’Ivoirien Michel GOHOU, le Camerounais Charly Kem’s, le Guinéen Oumar Manet, le Burundais Ismael Gasore, le Rwandais Michael Sengazi, le Congolais Joyeux Bin Kabodjo et une équipes de Bukavu comédie club.

Ils sont tous venus dans la ville de Bukavu pour plonger la population Congolaise et Bukavienne dans un moment de sourire. Etat un Festival de rire, il sera également une occasion de former les humoristes Congolais une semaine durant.

Joyeux Bin Kabodjo directeur artistique du festival zéro polémik appelle les femmes de Bukavu à s’intéresser de l’humour car malgré la faible représentation, il y aura toujours les côtés féminins qui seront abordées pour amener les hommes à reconnaitre la place de la femme.

‘’ La population de Bukavu qui nous a toujours accompagner en tout pour tout et sur tout, je l’invite encore à venir à ce festival qui est le leur parce que mourir de rire c’est bon pour la santé. Un festival qui prône la cohésion sociale, festival qui prône l’éducation par le divertissement, festival qui châtie les mœurs sans rien, qui nous permet d’accepter ces différences qui nous unissent. Qui nous permet de redorer l’image de notre ville et soigner à travers les rires ce que l’on peut appeler ridicule’’ Joyeux Bin Kabodjo

Précisons que les spectacles du festival Zero Polemik seront présentés dans différents endroits entre autre : une soirée de rire dans des bars, l’humour-marathon à la fondation Panzi, Une caravane du rire dans la rue de la ville et des galas de rire.

Lire aussi: http://Institut Français de Bukavu: Le nouveau directeur face aux artistes

Bernadin Matabaro

Please follow and like us:

Leave a Comment

Your email address will not be published.

You may like

In the news
Load More
RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter