SUD-KIVU: MABS, l’ami des abeilles pour du bon miel

Exif_JPEG_420

Les jeunes Sud-Kivutiens décident de combattre le chômage et se lancent dans la création de l’emploi pour accompagner la vision du chef de l’Etat congolais. C’est ainsi que va voir le jour une organisation dénommée Monde d’Abeilles (MABS asbl). Cette société entrepreneuriale, a pour but d’encourager la filière apicole dans le souci d’apporter un plus dans la survie des ménages agro-apicoles, mais aussi lutter pour la conservation de la biodiversité.

MABS est une organisation qui s’occupe  principalement de la question agricole et tout ce qui est relatif aux abeilles. Cette voie entrepreneuriale de la jeunesse souhaite faire de l’apiculture une priorité. A son sein, ils essayent d’élever des abeilles, produire du miel bien Naturel et filtré (miel de chez nous), qu’ils commercialisent. Au delà de la production du miel, l’organisation produit l’apropolis (un produit antibiotique naturel très efficace), du Venin d’abeille qui est un produit thérapeutique nouveau dans la province.  Ils produisent et vendent aussi de la cire d’abeilles ainsi que du jus de miel.

Dieu merci Mahano déplore toutes sortes d’attaques que connaissent les abeilles dans leurs milieux naturels et sollicite l’implication des autorités pour la protection de cette espèce. Notre source s’inquiéte également du phénomène déforestation qui ne favorise pas l’élevage des abeilles.

 ”Les abeilles sont menacées de disparition et sont en train de se faire tuer dans la province. Suite aux boissons sucrées fortement alcoolisées qui sont fabriquées ici. Ces espèces animales courent un danger permanent.  Mais aussi ils sont menacés par les feux de la brousse qui ravagent toutes les ruches. Nous devons informer que certaines personnes se donnent à l’entomophage en consommant les larves des abeilles comme si c’était de la nourriture. La commercialisation des abeilles, fait fuir ces bêtes précieuses. Nous assistons à un braconnage sans merci ce qui conduit à la fuite des abeilles et nos abeilles sont  en vendues vers les pays voisins. La question de la déforestation,  les abeilles n’ont plus d’abris, pas de fleurs pour butiner sont les problèmes aux quels l’on fait face dans le monde d’abeilles’’ précise le Directeur  MABS, Dieu-Merci Mahano.

Bonne nouvelle pour tous les accro du service agro-apicole, des formations de mise en niveau sont organisées à leur faveur, entre autre avoir l’idée sur le déplacement des abeilles, l’installation de ruches, ainsi que la consultance en agricole.

A part  toutes ces informations sur les abeilles, l’organisation, vend des matériels agricoles afin d’apporter solution aux besoins de tous les producteurs et consommateurs des produits apicoles.

Une interpellation est lancée à l’égard de l’autorité pour voir comment elle peut réorganiser le secteur apicole de peur qu’on puisse apporter atteinte à l’environnement, à la biodiversité.

Plus longtemps la population était placée dans une confusion quant à ce qui était de savoir lequel de miel était meilleur. Notre source rassure le public de Bukavu qu’elle met à sa disposition une bonne qualité de se produit.

Patrick Babwine

Leave a Comment

Your email address will not be published.

You may like

In the news
Load More