Ebola : Un ingénieur informaticien congolais développe une application mobile  d’alerte précoce

ads

La maladie à Evirus Ebola est une réalité à l’Est de la République démocratique du Congo. Des milliers des personnes ont perdu la vie depuis l’année 2018 et la propagation de cette maladie  est inquiétante. Si les spécialistes en santé  et les autorités  se démènent pour trouver une solution à ce fléau, les informaticiens ne sont pas du reste.

Le master Pacifique Bayongwa, informaticien de renom vient de mettre en place une application mobile pour alerter sur des potentiels cas de la maladie à virus à ebola. Ebola Tutashinda est le nom de cette application. Pour Pacifique Bayongwa, concepteur de cette application, il est temps que toute la population soit en alerte et à mesure de faire parvenir les premières informations aux centres de riposte.

Avec cette application intitulée, Ebola Tutashinda, il suffit de la télécharger sur play store, l’installer sur son téléphone le tour est joué. Si dans la communauté on détecte un cas suspect de la maladie à virus Ebola, il suffit d’ouvrir l’application d’y mettre certaines informations préconçues et dans un clic, les informations sont recueillies au centre de riposte.

« Selon l’Organisation Mondiale de la Santé(OMS), l’ EBOLA tue plus de ses 95% de ses victimes. Pour lutter contre sa propagation, il faut rapidement détecter les suspects et les isoler. Parmi plusieurs autres techniques de signalisation, ajoutons une application mobile, avec avantage de signaler un cas suspect à l’équipe de riposte et cela en toute discrétion et sans créer de la panique autour. Aidez-ns à tester en ouvrant votre PLAY STORE et tapez : ‘ebola tutashinda’ et l’installer », demande Pacifique

Pour cet  ingénieur informaticien, l’application est dans une phase expérimentale et déjà  tout les essais sont positifs. Il demande aux autorités sanitaires de s’approprier cette application pour suivre la situation à chaque minute et agir dans  le délai.

Thérèse Ahana

ads

Leave a Comment

Your email address will not be published.

ads

You may like

ads
In the news
Load More
ads