Ebola au Sud-Kivu: Des hôpitaux toujours non outillés, alerte le docteur Isokelo

ads

Le cas suspect d’une femme décédée ce 13 Août  2019 vient d’être confirmé Ebola, l’un de ses enfants est déjà malade toujours à Chowe dans le groupement Ihanga, Collectivité de Lwindi, Territoire de Mwenga à 90km de la ville de Bukavu. Des éléments tirés de ce cas ce 14 Août ont été prélevés à Goma et vient d’être confirmés comme cas d’Ebola.

Selon le  Docteur Isokelo Munyuku au Télèphe avec un reporter de DEBOPUTDRC le matin de ce Vendredi 16 Aout, affirme la mort d’un cas suspect  qui s’est présenté dans la zone de santé de Mwenga.

« L’enfant de la défunte  est malade. Il y a une équipe déjà sur place. Nous voulons dire aux gens qu’il y a intérêt à sensibiliser le maximum possible sur l’alerte. Ce qui doit se faire est d’évacuer d’urgence toutes les personnes qui ont été en contact avec cette femme décédée. Nous voulons que cette voix parvienne aux décideurs pour que ces gens soient soignés parce que rien n’est défini jusqu’à maintenant. Une chose est vraie, il y a un cas confirmé mais les centres de traitement et le vaccin ne sont pas encore disponibles en province. L’équipe de riposte au Sud-Kivu n’était que pour juste gérer l’information alors que le pur est à la porte. Je regrette de voir que les hôpitaux ne sont pas encore préparés ni outillé », regrette Docteur Isokelo.

Pour rappel dans un communiqué, le gouverneur du Sud-Kivu Théo Kasi affirme que la maladie à virus Ebola est déclarée dans la province du sud Kivu.

« Nous tenons à rassurer les provinces limitrophes ainsi que les pays voisins que toutes les mesures sont prises pour renforcer la surveillance aux points d’entrée et de contrôle sanitaire. Nous les rassurons également de notre collaboration permanente à travers les services spécialisés » conclut le communiqué du Gouverneur.

Amisi Msada

ads

Leave a Comment

Your email address will not be published.

ads

You may like

ads
In the news
Load More
ads