Bukavu : les étudiants dans la rue pour réclamer le rétablissement de la paix sur toute l’étendue de l’Est de la RD Congo

Les étudiants du Sud-Kivu au gouvernorat de province Les étudiants du Sud-Kivu au gouvernorat de province

La communauté estudiantine de Bukavu a organisée une marche pacifique ce mercredi, 4 décembre 2019.c’est dans le cadre de solidariser avec les victimes de tueries de milliers des civils à Beni en province du Nord Kivu, dans la région du Sud Kivu à fizi-Itombwe et Kalehe, mais aussi exiger le rétablissement de la sécurité dans ces milieux.

C’est sous le coup des sifflets  en scandant des chanson au slogan de paix, brandissant des calicots sur lesquels on pouvait lire : «Je suis Beni, non aux massacres, trop c’est trop», « nous voulons la paix en RDC », « Itombwe, Kalehe, Minembwe et Beni veulent la paix», « il y’a pas de Congo sans Beni» que Ces jeunes étudiants ont véhiculé leur message de soutien aux victimes des atrocités.

Cette marche avait comme point de départ, la place de l’indépendance et comme point de chute le gouvernorat de province à Labotte en commune d’Ibanda, où un mémorandum a été lu.

«Nous déplorons la persistance de l’insécurité et des violences qui s’observent de manière plus terrifiante et qui causent des tueries et meurtres dans la ville de Beni au nord Kivu, ainsi que ceux de Minembwe, uvira et Kalehe en province du Sud-Kivu. Il nous est vraiment impossible de rester mains croisées, sans rien faire, ni rien dire ou proposer face à cette situation qui depuis plusieurs années a déjà élu domicile dans ces parties de notre patrie. Cette situation d’insécurité et de violence cause de déplacement de population et des pertes en vie humaines. Parmi ces dernières figures on peut voir les étudiants, leurs parents ainsi que leurs frères et sœurs…alors que leur place, c’est à l’auditoire. Nous sommes donc indignés de cette situation épouvantable et demandons immédiatement que cet état de chose cesse  dans notre pays, car ces jeunes qui sont tués jour et nuit font partie intégrante et importante de la RDC de demain.» », A recommandé Akilimali Michel porte parole provincial ad intérim, lisant le mémorandum.

Pour sa part, Théo Ngwabidje Kasi gouverneur de la province du Sud-Kivu promet de transmettre le mémorandum à l’autorité  supreme et garanti son soutiens aux étudiants pour la poursuite de la sécurité dans la province.

«Je vous ai entendu, je tiens à vous féliciter parce que vous êtes l’élite de cette province. La sécurité fait partie de ma priorité comme gouverneur de province et votre mobilisation ici prouve l’accompagnement que vous voulez pour le gouverneur et l’ensemble du gouvernement provincial. Ce dont je vous remercie. Nous allons nous battre par tous les moyens pour que la sécurité revienne et ça nous le ferons avec le gouvernement central. Nous allons conjuguer les efforts avec vous et continuer à être mobilisé». A déclaré Théo Ngwabidje

Par ailleurs, il s’observe une contradiction au sein du gouvernement provincial des étudiants

Beaucoup appellent les autorités à tous les niveaux à intervenir urgemment, en prenant des mesures efficaces, à fin de mettre fin à l’insécurité dans cette ces deux provinces. Et d’autres pensent que la marche organisée par Akilimali serait inopportune présentement.

Bernardin Matabaro

Please follow and like us:

Leave a Comment

Your email address will not be published.

You may like

In the news
Load More
RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter