BUKAVU : Le torchon brûle au marché de Nyawera

Sur le lieu, deux comités de gestion du marché Nyawera s’opposent. D’un côté le groupe d’opposants qui  refusent le mode de gestion de l’actuel président de la délégation syndicale de ce marché public. Ces indignés jurent au prix de leur sang pour le départ sans préavis de Fabien Binja. Ils l’accusent d’une megestion notoires, détournement des fonds et entre autre la disparition des contributions régulières  de  600 000 FC par semaine, la déstabilisation de ses collègues du bureau. De l’autre côté, Fabien avec d’autres vendeurs commis à sa cause pensent que c’est de l’acharnement pure et simple et qualifient de bandes d’agitateurs les manifestant de l’avant-midi ce lundi 02 Décembre. L’actuel président insiste en qualifiant ses opposants d’un groupe de gens qui serait contre la modernisation de cet espace public.

‘’Nous sommes fatigués avec ces désordres, nous pensons que nous avons déjà supporté beaucoup de choses, mais cette fois ci nous sommes débordés et allons tout faire pour exiger les départ de Binja et demander l’organisation des élections. La construction du marché c’est à notre faveur et celle de nos enfants, nous sommes pour la construction de cet édifice mais pas avec Binja. Nous vous informons bien que son mandat est fini il doit le plus vite que possible nous organiser les élections’’ déclare  Mupipi  Kabene.

La partie des bouchers aussi reproche d’orgueil leur président syndical. Cizungu civurhi responsable de bouchers pense que la solution serait le départ de Fabien Binja.

‘’ Le président  syndical nous divise, on ne sait pas il est quel genre de leader. Il n’accepte jamais de conseils, il nous traite des avortons. Le marché n’est pas un sycomore de son grand père. Nous sommes des commerçants et non des  politiciens, comment un politicien candidat député provincial n° 29 du regroupement Lamuka peut être président du marché ? Ceci c’est en violation grave de notre règlement d’ordre intérieur, ne peut pas gérer le marché, il mobilise les marchés pirate qu’il exploite avec d’autres dirigeants politiques”, affirme cizungu.

Contacté à ce point le Président Syndical de ce marché Fabien Binja pense que c’est depuis une année que ce groupe d’agitateurs veux obtenir la présidence de ce marché par la force et ils ne sont même pas vendeurs.

‘’Nous avons encore 6 mois à la tête de ce marché pourquoi  ils s’agitent ? Nous sommes très sûrs qu’ils n’ont pas la base derrière eux qui  les soutiendrait. Ils disent que j’entretiens le marché pirate, comment est ce possible vraiment. Qui ignore la problématique de marché pirate dans la ville de Bukavu? Le matin ils se sont organisés contre moi soit disant que j’en courage le marché pirate et beaucoup d’autres. Leur mission est de bloquer le projet de réhabilitation du marché de nyawera puis il y a deux mois que l’on a annoncé la délocalisation du marché. Ces fauteurs de trouble veulent s’interposer au plan national et voudraient voir cet argent retourner à la banque mondiale. Nous avons saisi les autorités pour qu’ils prennent en charge cette question. Nous ne pouvons pas accepter  qu’un groupe d’individus sabotent  ceux à qui nous avons milité’’ , précise Fabien

Fabien Binja confirme que lui et ses vendeurs ont chassés cette bande de perturbateurs et déclare qu’il fait part des grands commerçants dans ce marché où il a de restaurant et des tables au marché. Il ajoute que de  35 rayons que comprend le marché de Nyawera, un seul qui se trouve à l’entrée ne veut pas voir les autres travailler car instrumentalisé par son comité de gestion qui venait de démissionner. Binja demande aux autorités de prendre leur responsabilité en main pour parvenir au résultat escompté.

Débout RDC, Rédaction de Bukavu

Please follow and like us:

Leave a Comment

Your email address will not be published.

You may like

In the news
Load More
RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter