BUKAVU : La mairie mécontente des agissements des militants de l’UDPS

Des militants de l'UDPS à la mairie de Bukavu Ph. Crédit

L’esplanade de la mairie de Bukavu a été envahi par les militants de l’UDPS qui y ont déversé des déchets. C’était Mardi 12 Novembre 2019 lors de la célébration de la journée de la base. Pour ces militants, c’est un geste pour rappeler au maire que l’assainissement de la ville est parmi ses attributions. Chose qui a choqué l’hôtel de ville qui a donné des moyens pour la réussite de leur activité.

Dans le cadre de la commémoration de la journée consacrée à la base, le 12 novembre 2019, les membres de l’union pour la démocratie et le progrès social UDPS/Sud-Kivu ont voulu célébrer cette journée par une activité d’assainissement de la ville.   L’activité de ramassage concernait l’artère principale de la ville de Bukavu avec comme point de départ, Nyawera au rond-point Munzihirwa jusqu’au gouvernorat de province. A cette occasion, ils ont sollicité l’appui de la mairie en véhicule et en matériels

Selon le service de communication de la mairie, ces militants de l’UDPS ont reçu un avis favorable de la part du maire adjoint ad intérim. Ce dernier a encouragé cette initiative en leur donnant un camion, une quantité importante de carburant et les outils aratoires en guise d’appui matériels et technique à cette activité.

« Après le ramassage de déchets, ces militants sont venus avec des sacs remplis des déchets ménagers et les ont déversés devant la grande porte de la mairie. Les agents de de la mairie présents sur le lieu se sont vus menacés et agressés par ces militants, membre de l’UDPS jusqu’à blesser certains d’entre eux à leur lieu de service », précise Ngolombe.

La même source ajoute que ces actes qui se multiplient dans les différentes provinces devraient interpeller le leadership de ce parti pour terminer son mandat avec honneur et dignité.

Pour sa part, Theodore MUSEMA, responsable de l’UDPS/Sud-Kivu déplore cet acte déshonorant commis par ces militants et membres du parti. Il dit reconnaître cet acte, mais ne l’a pas autorisé. Ce dernier fait savoir que c’était indépendamment de sa volonté.

« Nous regrettons ces actes perpétrés par nos militants. Ils nous avaient précédé et on n’a pas su qu’ils allaient déverser les déchets à la Mairie. La mairie nous avez aidé dans cette activité. Pourquoi on devrait arriver jusque-là ? La masse n’ayant pas d’âmes, nous sommes désolés par ces agissements ».

Bernardin Matabaro/ Patrick Babwine

 

Please follow and like us:

Leave a Comment

Your email address will not be published.

You may like

In the news
Load More
RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter