BUKAVU : Des habitants de Nkafu désavouent leur cheffe de quartier (Déclaration)

Certains habitants du quartier Nkafu réclament le départ sans condition de leur cheffe Christine Azanga.  Dans une déclaration signée par 145 personnes de six avenues accusent Christine Azanga d’avoir détourné  dons  sinistrés de Camp Zaire, mais aussi des menaces contre certains acteurs de la société civile qui plaident cette cause.

« ….Nous avons été demandés par Madame Azanga Matazi Christine chacun 50 et autres pour accéder à nos dons chose grave avec notre situation actuelle nous avons été incapable de réunion cette somme et voilà nous avons été remplacés par quelques collaborateurs de Madame Azanga Matazi et qui ont bénéficié de nos dons. Cette dernière intimide tout celui qui ose poser une question en rapport avec ces  dons et partout Madame Azanga Christine dit que le bourgmestre, maire de la ville na gouverneur ni Batu Yangu, ils ne feront rien », peut-on lire dans cette declaration.

Ces  habitants de six avenues dont Majengo, Wesha, Cibera, Hopital général, Mwangaza et Georges Defour,  désavouent la chef de quartier Nkafu et  lui demande de restituer ces dons  aux destinataires.

Ces habitants promettent des actions citoyennes à l’assemblée provinciale et au gouvernorat   si rien n’est fait.

Nous apprenons qu’une délégation conduite par la société civile a rendez-vous avec  le bourgmestre de la commune de Katudu pour  un tête à tête.

Thérèse Ahana

Leave a Comment

Your email address will not be published.

You may like

In the news
Load More