Xénophobie en Afrique du Sud, la réaction de Fayulu après son passage au pays de Maendela

ads

Après plusieurs semaines de peur liée à la xénophobie  qui a endeuillée plusieurs africains  en Afrique du Sud, l’opposant congolais  Martin Fayulu en séjour dans le pays de Mandela à condamné ces actes de xénophobies. Pour lui les  destins des africains est lié et en cette période de turbulence, on a besoin de fraternité.

« En séjour à Cape Town pour un atelier sur la démocratie, je tiens à condamner les traitements xénophobes que subissent plusieurs immigrés africains. Nos destins sont lis et en ces temps de défis majeurs, nous avons besoin de fraternité. C’est aussi ça l’héritage de  Madiba » precise Fayulu.

L’Afrique du Sud, première puissance industrielle du continent, est le théâtre régulier de violences xénophobes, nourries par le fort taux de chômage (29 %) et la pauvreté.

lire: Violences Xénophobie : quand être sud-africain devient une honte

En 2015, sept personnes avaient été tuées au cours de pillages visant des commerces tenus par des étrangers à Johannesburg et à Durban. En 2008, des émeutes xénophobes avaient fait 62 morts dans le pays.

Selon Amnesty International, cette nouvelle vague de violences est le résultat “d’années d’impunité pour les crimes xénophobes” perpétrés ces dernières années dans le pays.

 

ads

Leave a Comment

Your email address will not be published.

ads

You may like

ads
In the news
Load More
ads