Sud-Kivu : Plus 90 Mille personnes n’ont pas accès à l’eau à Minova

ads

Depuis la semaine passée, la cité de Minova à plus de 200 km au nord de la ville de Bukavu province du Sud-Kivu n’a pas accès à l’eau potable. L’eau qui sort des bornes fontaines est très salle. Pour cause, un effondrement au niveau  Kinyamuheke serait la cause de cette situation qui prive plus de 90 Mille personnes de l’eau potable. La population de ce coin du territoire de Kalehe demande au gouvernement de diligenter  une équipe d’expert pour trouver une solution à ce problème.

« La qualité de l’eau potable dans la cité de Minova et ses environs est très préoccupante. Cet état a été constaté depuis Jeudi 30/05/2019 après avoir observé que tous les bornes fontaines donnent de l’eau très salle. Après analyse, on s’est rendu compte que vers le village de Mulala au stade de Nyarubuye, lieu où se trouve la source Kinyamuheke qui alimente les villages de la presqu’île et de Minova  en eau une partie de la terre a connue un effondrement des terres de plus ou moins 20m de profondeur. Cette situation inquiète la population qui sollicite plus les études d’experts géologues pour renseigner sur cette situation de l’histoire.  On ne sait découvrir si c’est un problème du gaz ou un effet volcaniques ce qui inquiète cette population », alerte James Musanganya, rapporteur du Bureau de coordination de la société civile de Buzi à Minova.

Le chef de poste d’encadrement administratif de Minova, Le Beau Byalenga promet  de rencontrer le BCZ et les organisations œuvrant dans le secteur de l’eau et assainissement  pour mener les évaluations et études par rapport à l’eau qui sort des bornes fontaines.

Ahana Thèrese

 

ads

Leave a Comment

Your email address will not be published.

ads

You may like

ads
In the news
Load More
ads